Guillaume Moro et Lubin Leroy en équipe de France !

Résultats :

Suivez-nous sur les réseaux !

Les différents confinements ainsi que les restrictions liées au sport nous mettent un peu le moral dans les chaussettes. Malgré cela le club a quelques jeunes qui, de part leur niveau sportif et leur statut sur les listes ministérielles, ont pu continuer de s’entraîner en vu des sélectifs en équipe de France et de compétitions à l’international.

Petit retour sur ces épreuves et témoignage de Guillaume Moro…

En février et mars c’est sur 5 sélectifs que l’on a pu retrouver :

  • Léanis Leroy en minime
  • Ninon Boucinha en cadet
  • Julie Leudet de la Vallée en cadet
  • Lubin Leroy en cadet
  • Colin Chemelle en cadet
  • Maël Grenier en junior
  • Guillaume Moro en sénior

Les sélectifs, qui se sont déroulés sur Anse, Rungis, et Fontainebleau, ont été très exigeants et nos bleus n’ont pas démérités.

 

Deux d’entre eux ont obtenus leur ticket en équipe de France. Lubin en terminant 1er en bloc à Rungis et 2ème en difficulté à Anse. Et Guillaume 1er en vitesse !

C’est une belle tournée mondiale qui attend donc Guillaume ! Malheureusement les dernières restrictions empêche Lubin de partir en Russie début mai. On pourra peut-être le suivre en Autriche mi-mai… 🤞🏻🤞🏻🤞🏻

 

Et Guillaume Moro nous fait le plaisir de nous raconter sa préparation et ses sélectifs encore plus particuliers pour lui cette année…

Il y a eu deux sélectifs en mars pour intégrer l’équipe de France. Cela faisait longtemps que je n’avais pas fait de compétition, j’avais vraiment hâte de retrouver ce genre d’événement.

Une semaine avant le premier sélectif je me suis fait une entorse grave lors d’une séance de musculation en sautant par-dessus une haie. C’est ma première blessure grave dans ma carrière et elle intervenait vraiment au mauvais moment. J’ai un peu douté au début car j’avais vraiment mal et je ne savais pas trop si j’allais pouvoir grimper pour le sélectif. Mais très vite je me suis persuadé que j’allais y arriver.

En vitesse les sélectifs sont un peu particuliers et ne ressemblent pas aux compétitions habituelles. Chaque participant effectue 6 passages dans la voie, ce n’est qu’ensuite que l’on regarde les chronos de chacun afin de les confronter sur le papier pour déterminer le classement.

Pour prendre sa place en équipe de France cette année il fallait terminer dans les deux premiers et effectuer un temps en dessous de 6’’30 en qualification et 6’’10 en phase finale.

Au premier sélectif, ma cheville était strappée et me faisait encore assez mal. Mais avec de la concentration et de bonnes sensations dans ma grimpe, je parviens à remporter ce premier sélectif en remplissant les minimas et en améliorant mon record personnel à 5’’92.

Lors du deuxième sélectif qui s’est tenu 12 jours plus tard, je suis arrivé avec tout autant de détermination pour réussir. Ma cheville n’était pas encore rétablie mais elle me faisait un peu moins mal. Je parviens encore à améliorer mon chrono avec un 5’’84 et je remporte aussi ce deuxième sélectif.

Je décroche donc ma sélection pour les coupes du monde de Salt Lake City, Villars, Wujiang et Séoul.

Je suis donc très content de ce que j’ai pu faire mais cette année j’ai des objectifs élevés à l’international et je vais donc encore m’entraîner dur pour les atteindre.

Pour la suite, je prépare les JO 2024 à Paris et je suis en train de passer mon DEJEPS Escalade à Voiron.

Un grand merci au club Vertige qui me soutient depuis longtemps, à mon tout nouveau partenaire Luxov, la région Auvergne-Rhône-Alpes et toutes les personnes qui m’accompagnent dans cette aventure.

Guillaume Moro

📸 Sheila Farrell McCarron & Aurèle Bremond

Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

Ancien site    |    Contact    |    Mentions légales   |    © Crédit photos : Sheila Farrell McCarron  & Christian Dury    |    © designed by berely